Le travail de la mâchoire.

La méthode de travail sur les fascias proposée par via le Myofascial Energetic Release propose d’accéder à une zone souvent peu travaillée (à part chez les dentistes) : la mâchoire.

Quel est l’intérêt de s’aventurer dans une telle zone ?

Ce qui est relié à la mâchoire fait directement attrait aux mécanismes de défense, aux rétentions. C’est une zone où sont stockées plusieurs informations de contractions liées (souvent) à de la colère ou de la douleur. Comme le dit l’expression « serrer les dents ». D’ailleurs, les dents, ont un lien intrinsèque avec l’ensemble de l’anatomie du corps. Un peu comme une « mini colonne vertébrale ». Ceux qui travaillent avec connaissent les déséquilibres et les liaisons qu’entraînent des placements dentaires déséquilibrés. Enfin, les muscles de la mastication et la déglutition (masséters et ptérygoïdes) sont les muscles qui sont sollicités le plus grand nombre de fois lors d’une journée.

Ainsi, bien que peu attrayant, le travail sur la mâchoire est d’une grande efficacité. Dans la détente complète qu’il amène (qui peut être aussi bien physique qu’émotionnelle). Même si, se voir faire mettre un doigt (ganté) dans la bouche n’a pas l’air engageant !

Les fascias et autres tissus mous de cette zone sont assez souvent négligés dans le travail. A tort, au vue des résultats qu’ils permettent d’obtenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s